Avis de l’ANSES publié le 11 septembre 2013

L’USIRF a pris connaissance de l’Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) relatif à l’ « Evaluation des risques sanitaires liés à l’utilisation professionnelle des produits bitumineux et de leurs additifs », et du communiqué de presse accompagnant la publication de cet avis.

L’ANSES qui souligne les progrès réalisés au cours des vingt dernières années, fait des recommandations portant principalement sur la réduction des expositions des travailleurs aux émissions de liants bitumineux. Ces recommandations confortent les actions engagées par la Profession, qu’il s’agisse de la réduction et du captage des fumées émises, ou du port des équipements de protection individuelle.

Concernant d’éventuels effets cancérogènes des bitumes, l’ANSES reprend les conclusions du Centre International de Recherche sur le Cancer, qui n’établit pas de lien avéré entre cancer et applications routières du bitume. L’ANSES note par ailleurs l’impossibilité de conclure définitivement quant aux risques de développer un cancer cutané chez les travailleurs exposés aux émissions de bitume, et invite au développement d’actions de recherche sur cette question.

L’ANSES recommande également une harmonisation au niveau européen des classifications des bitumes, et encourage, parallèlement à la réduction des expositions, des actions améliorant le suivi des travailleurs, à l’occasion de la surveillance médicale régulière notamment.

L’USIRF, qui a fourni à l’ANSES toutes informations demandées dans le cadre de son travail d’expertise, contribuera activement, en liaison avec la Direction Générale du Travail, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, l’INRS, l’OPP-BTP et les représentants de la Médecine du Travail, à la mise en œuvre effective de l’ensemble des recommandations de l’ANSES, en particulier celles relatives aux opérations de recyclage et de rabotage des revêtements routiers.

Haut de page