Enquêtes

guillemets-3a

L’

industrie routière française qui représente 1400 entreprises, 15 Milliards € de chiffre d’affaires et 90 000 emplois locaux est en crise : en 5 ans elle a perdu plus de 20 % d’activité et 10 000 emplois.

Mais le pire est à venir.

Les prises de commande sont en chute libre, le carnet de commande pour l’année 2014 en retrait de 20%, les délais de paiement s’allongent, les embauches de jeunes et de jeunes en alternance sont au point mort. Cela fait craindre une perte supplémentaire de 10 000 emplois à la fin de l’année et de 30 000 emplois d’ici 2017 !

Dépendant à 70% de clients publics (Etat, Départements, communes et communautés de communes) l’industrie routière est touchée de plein fouet par la crise des financements publics (substitution de l’écotaxe par des péages de transit dont le produit financier attendu sera très en-deçà des besoins de l’AFIFT, baisse de la dotation globale de l’Etat aux collectivités locales, diminution des budgets d’investissement…).guillemets-3b

 

En matière économique, notre Union a deux objectifs :

  • informer les adhérents sur l’activité passée et les perspectives futures
  • intervenir auprès des principaux décideurs pour défendre l’investissement dans le domaine des infrastructures routières et l’activité des entreprises.

L’enquête mensuelle

Enquête mensuelle, menée auprès d’un échantillon représentant 80 % de l’activité de la profession, donne, dans un délai d’un mois, les variations du chiffre d’affaires, du carnet de commandes et des effectifs, ainsi que l’indice routier, qui mesure l’évolution des coûts.

Enquête économique mensuelle à fin février 2017

 

L’enquête trimestrielle

Enquête trimestrielle, menée auprès des SPRIR, donne l’évolution des variations du chiffre d’affaires, du carnet de commandes et des effectifs région par région.

Enquête trimestrielle SPRIR au 4ème trimestre 2016

Les produits de l’industrie routière

La première enquête sur les déchets d’enrobés a été réalisée en 1997, et actualisée en 2004 (avec des chiffres de 2003). 7 ans plus tard, la situation s’est nettement améliorée ;
la Commission espère atteindre le « zéro déchet en décharge ».

Enquête sur les produits de l’industrie routière en 2016

 

Haut de page